Rencontre avec Sarinah, créatrice de Lobiyou

///Rencontre avec Sarinah, créatrice de Lobiyou

Rencontre avec Sarinah, créatrice de Lobiyou, une plateforme de crowdfunding qui soutient les projets en Guyane.

 

Sarinah Lobiyou

Présentation

Maw : Bonjour Sarinah, nous avons fait la connaissance de Lobiyou dans la cadre de la promotion du crowdfunding de Chivé Soley et Nous sommes très contents de vous recevoir pour cette entrevue. Qui est Sarinah ?

J’ai bientôt 30 ans et je viens de Guyane, en Amérique du Sud. J’aime apprendre des autres: leurs anecdotes, leurs expériences, leurs idées me questionnent et m’enrichissent. Je suis également passionnée de voyages, de cuisine et de cinéma.

Maw : Dans la vie de tous les jours que fait Sarinah ?

Outre la gestion de la plateforme de crowdfunding LobiYou, je suis coach en développement personnel et professionnel.

J’accompagne les personnes qui veulent s’épanouir dans leur vie privée ou professionnelle, qui ont des objectifs et qui cherchent comment les atteindre. Cela peut passer par la gestion du stress, la gestion du temps ou encore l’amélioration de son image personnelle.

Maw: Quelle relation avez-vous avec l’Afrique?

En tant qu’Afro-descendante, je m’intéresse énormément à l’histoire des sociétés africaines. Pour moi, c’est un devoir de savoir d’où l’on vient pour mieux appréhender où l’on va.

J’ai eu la chance de découvrir une partie de l’Afrique de l’Ouest d’où est originaire mon conjoint. J’ai été frappé par la richesse culturelle, la spiritualité et les similitudes qui perdurent entre l’Afrique, l’Amérique et la Caraïbe. J’espère que le bouillonnement d’énergie et de créativité de l’Afrique lui permettra de soigner ses maux pour rayonner plus encore.

Projets Professionnels

Sarinah Lobiyou

Maw : Parlez-nous de Lobiyou et pourquoi avoir crée Lobiyou ? Qu’est ce qui  vous a donné l’envie de créer la plateforme  Lobiyou (le point de départ)?

J’ai une chance folle : je suis entourée de personnes talentueuses ! J’ai fait le constat que même lorsqu’elles avaient des projets brillants et solides, le financement restait une des principales difficultés. Je me suis demandé comment pouvais-je les aider. Le financement participatif offre une alternative à ces personnes. C’est ce qui m’a poussé à créer le site LobiYou.com.

Maw: Comment est ce que vous  gérez les projets après un financement réussi ?

Lorsqu’un projet est posté sur LobiYou, c’est le résultat d’une rencontre. C’est donc tout naturellement qu’une fois le financement réussi, nous restons en contact. Nous suivons l’évolution du projet jusqu’à sa concrétisation. Les contributeurs sont tenus informés par des newsletters et des évènements sont organisés.

Nous ne manquerons pas de poster des nouvelles de Chivé Soley, de son tournage jusqu’à sa sortie dans des festivals.

Maw : Est-ce que Lobiyou est accessible partout dans le monde ?

LobiYou est accessible partout dans le monde, c’est tout l’intérêt d’Internet. Le financement participatif n’est pas une idée neuve. Il se faisait à une échelle plus petite, au niveau de la famille ou de la collectivité. Aujourd’hui, les familles se répartissent à travers le monde, s’enrichissent de membres de coeur et Internet permet de créer du lien facilement.

Maw : Le financement participatif de Chivé soley a été fait sur Lobiyou, quel est votre rapport avec la culture Afro ?

Soutenir le projet Chivé Soley était pour moi une évidence ! Je porte mes cheveux au naturel depuis de nombreuses années par quête de simplicité. Je pense que les initiatives comme Chivé Soley et toutes celles qui mettent en avant la culture Afro sont indispensables. Cela participe à la mise en lumière de l’héritage de l’humanité entière.

Maw : Nous sommes à la fin de notre entrevue et Nous vous remercions pour votre disponibilité. Quel votre mot de fin ?

Merci à toute l’équipe My Afro Week ! Merci de mettre à l’honneur la culture Afro et les personnes qui croient en leurs rêves.  

Contact :

Site web : Lobiyou

Résaux sociaux :

Facebook: Lobiyou

Twitter: @Lobiyou

2016-10-18T11:29:30+00:00 13 septembre 2016|Categories: Actualités, Interview|Tags: , , , |0 commentaire

Laisser un commentaire