Portrait de Patricia Nzolantima, prix honorifique de l’ONU FEMMES

///Portrait de Patricia Nzolantima, prix honorifique de l’ONU FEMMES

L’ONU FEMMES vient de remettre un prix honorifique à Patricia Nzolantima pour ses actions en faveur de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes.

Originaire du Congo RDC, Patricia Nzolantima est à la tête d’un groupe «  Femcentrique ». Serial entrepreneure, activiste, auteure et philanthrope, elle met la femme au coeur de ses engagements et de ses entreprises, développant des produits et services qui lui sont dédiés.

Selon Patricia, les femmes sont une ressource économique sous-exploitée. Elle préconise donc l’égalité des sexes et l’émancipation de la femme comme vecteurs de croissance pour les nations.
Parmi ses projets déjà en chantier : un incubateur d’entreprises et un fond d’investissement destinés aux femmes dirigeantes et aux porteuses de projets. 

Son expertise en économie sociale et solidaire font de Patricia Nzolantima une conférencière très sollicitée dans le monde. En Juin, elle a fait le discours d’ouverture du Global Entrepreneurship Summit 2016 à la Silicon Valley et introduit le Secrétaire d’État US John Kerry à une assemblée composée des plus grands chef d’entreprises et politiques du monde dont Mark Zuckerberg et Barack Obama. 

«  Merci beaucoup Patricia, vous êtes la meilleure, je vous adore. Vous êtes fantastique. Merci, merci beaucoup (…). Merci Patricia pour cette chaleureuse introduction. Les souvenirs de notre tournée et de nos conversations à Kinshasa sont encore frais dans mon esprit, et je suis ravi de voir que vous avez poursuivi vos objectifs de, en premier lieu, construire une entreprise à succès dans votre pays natal, et ensuite, de donner les moyens aux jeunes femmes de créer la leur. (À l’audience) Et je pense qu’elle est un grand exemple. Je suis également heureux qu’elle fasse partie de la Young African Leaders initiative du Président Obama, une initiative par laquelle le président a illustré, je pense, un leadership extraordinaire. » 

Patricia Nzolantima est une de ces femmes qui bâtissent la nouvelle Afrique et se battent pour changer l’image du continent.


Un parcours à couper le souffle

Patricia Nzolantima vit presque dans un avion, entre Kinshasa en République Démocratique du Congo, Paris, Bruxelles, Hong Kong, New-York, San Francisco, Amsterdam et tant d’autres destinations qu’elle visite pour ses affaires, ses conférences et ses engagements caritatifs.

Des pâtisseries au conseil en stratégies marketing !

 

Sa participation à la dernière campagne Vlisco pour les 170 ans de la marque

Petite fille, elle avait coutume de dire qu’elle voulait être une « grande dame »,  qui inspire sa communauté et change les choses en mieux.

Elle grandit dans une famille d’entrepreneurs . Enfant, elle commence la pâtisserie pour les vendre à ses camarades de classe. Avec ses bénéfices, elle achète une machine à coudre et confectionne des robes pour les dames de la ville.

Plus tard, elle complète cette activité par un commerce de cartes postales publicitaires qui attirent l’attention d’une grande multinationale de publicité devenu partenaire.

 

« Si la vie te donne des citrons, fais de la limonade »

Quand ses amis d’enfance ont fuit la guerre civile, elle n’eut d’autre choix que de rester et de composer avec le destin. L’injustice et les inégalités qu’elle voit au quotidien font naître l’envie d’améliorer la vie de sa communauté. C’est pour cette raison qu’elle entrepris des études de Droit en RDC, puis de Marketing Management en Afrique du Sud.

Après avoir développé les stratégies marketing de grandes multinationales au Congo, en RDC et au Sénégal, elle créé en 2008 sa première entreprise, ComunicArt, une agence de marketing.

Deux ans plus tard, son entreprise fusionne avec le géant sud africain EXPAgency donnant lieu à une nouvelle entité, EXP-Comunicart, une des premières agences de marketing en Afrique Sub Saharienne.

Ses premiers pas dans la création d’entreprise lui donnent l’idée de lancer Femmes d’Avenir, un système de micro-crédit, ainsi qu’un magazine, International Working Lady, et des évènements de networking pour inspirer et soutenir les entrepreneures.

Elle fonde aussi Elites de Demain, un programme de bourses permettant aux élèves les plus prometteurs de faire des études à l’étranger.

 

Bill Clinton, John Kerry, le G20… des rencontres au sommet !

Bill Clinton et ” Patricia Nzolantima

En 2012, elle était un des 63 jeunes entrepreneurs sélectionnés dans 45 pays pour rejoindre la Young African Leaders Initiative lancée par le Président Barack Obama.

Un énorme coup de pouce qui lui permet de poser les fondations de son plus grand rêve : créer une banque pour financer les projets de femmes entrepreneures.

Car sur le continent, qui enregistre pourtant le plus fort taux de création d’entreprises au féminin, les femmes doivent encore combattre les préjugés, les traditions et l’inaccessibilité des prêts bancaires.

Depuis 2013, Patricia représente la République Démocratique du Congo à la Young Entrepreneurs’ Alliance du G20. Son expertise de l’entreprenariat au féminin et ses actions en faveur de l’autonomisation des femmes lui valent une reconnaissance internationale.


La Caravane des Portraits !

Un livre de Patricia Nzolantima aux éditions International Working Ladies.

La Caravane des Portraits retrace les parcours de 70 héroïnes de l’ombre, de femmes congolaises – artistes, entrepreneures, inventrices, hauts cadres – méconnues mais qui, pourtant, accomplissent l’extraordinaire dans leur communauté.


“70 femmes et autant de sources d’inspiration pour une jeunesse africaine en manque de repères et de modèles qui leur ressemblent.
70 profils qui font mentir les clichés sur l’Afrique et les Africaines.
70 actrices du changement et du développement dont les stratégies et méthodes de travail sont susceptibles d’inspirer un Occident qui souffre de crises économiques et regarde de plus en plus vers l’Afrique.”

L’auteure a rencontré chacune de ces héroïnes de l’ombre qui batissent la nouvelle Afrique

Thérèse Inza KIRONGOZI, inventrice de robots régulateurs de circulation urbaine
Marie-Chantal KANINDA, Directrice des Relations Extérieures dans l’industrie minière
Eliane MUNKENI, conseillère économique et sociale de la RDC
Rose MATA, l’artiste sans bras qui peint avec ses pieds
Catherine NZUZI WA MBOMBO, femme politique et serial entrepreneure
Maman FATU à la tête du plus grand marché de l’Afrique Centrale, chacune de ces femmes a fait de ses contraintes et handicaps des opportunités de création et d’innovation, s’érigeant ainsi en véritables agents de croissance économique.

2017-02-28T17:20:33+00:00 15 décembre 2016|Categories: Actualités, Coup de coeur|Tags: , , , , |Commentaires fermés sur Portrait de Patricia Nzolantima, prix honorifique de l’ONU FEMMES