Le sport à l’épreuve du repli identitaire et aux enjeux de la diversité

/, Conférences, Culturel, Rencontres, Sport/Le sport à l’épreuve du repli identitaire et aux enjeux de la diversité
Légendes des catégories : Cinéma | Culturel | Gastronomie | Mode & Beauté | Musique | Ailleurs
Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Le sport à l’épreuve du repli identitaire et aux enjeux de la diversité

Conférence organisée par la commission sport de la LICRA, le 5 Décembre,  au Palais du Luxembourg, à pour objet de faire un état des lieux de  la situation et de donner la parole aux acteurs concernés. 

sport

Invités d’honneur :

  • Aya CISSOKO, Ecrivaine, Double Championne du monde de Boxe française en 1999 et 2003 et Championne du monde de Boxe anglaise en 2006.

  • Jean-Marc MORMECK, Président de la commission Sport et égalité des chances du Conseil Représentatif des Français de l’Outre-Mer (CREFOM). Champion du monde de boxe WBA des lourds-légers de 2002 à 2006 puis Champion du monde unifié WBA-WBC en 2007.

Partout en France, des milliers de clubs sportifs mènent un travail d’éducation et de transmission des valeurs de la République. Chacun d’entre eux participe à son niveau au développement de la citoyenneté et de la laïcité auprès de la jeunesse.

Pourtant, fin octobre 2015, un rapport du service central du renseignement territorial a mis en évidence le développement du communautarisme religieux et de  la radicalisation  au sein de certaines associations sportives.  Alors que le sport est une source d’intégration, d’émancipation et d’ouverture à l’autre, il se transforme, dans certains quartiers, en machine identitaire.

Des phénomènes étrangers à l’éthique sportive et à ses valeurs sont apparus : recrutements exclusivement menés au sein d’une communauté particulière, prosélytisme religieux, refus de la mixité, soudaine apparition de tenues traditionnelles et de prières sur le terrain ou dans les vestiaires…

Par ailleurs, l’entrisme et le prosélytisme manifestes de l’islam radical dans certains clubs sportifs, dont la doctrine bannit pourtant toute pratique sportive, est une source de préoccupation majeure et laisse augurer une stratégie de recrutement à long terme.

La situation est d’autant plus problématique que ces dérives sont à l’œuvre au sein de bâtiments sportifs publics, appartenant la plupart du temps aux collectivités territoriales et dans le cadre d’activités financées par de l’argent public. 

Cette escalade conduit parfois, à l’occasion d’une rencontre, à l’affrontement, avec des oppositions très fortes entre territoires.  Les clubs sportifs jouent un rôle essentiel dans l’accueil de jeunes et la transmission de valeurs.  Le travail des éducateurs est difficile et rude. La transmission des valeurs universelles se heurte à l’avènement de contre-cultures fondées sur une doctrine qui établit la primauté de la loi religieuse sur la loi de la République. 

Face à cette situation et plus globalement face à la radicalisation rencontrée dans notre pays, l’Etat agit dans plusieurs domaines, en collaboration avec les collectivités territoriales, les fédérations sportives et les acteurs associatifs.

Au programme de cette journée, une multitude de personnalités, et plusieurs tables rondes auront lieu pour aborder la question des enjeux et les réponses apportées par les différents acteurs sur le sujet.

Légendes des catégories : Cinéma | Culturel | Gastronomie | Mode & Beauté | Musique | Ailleurs